sandrine mariette

~ Factory

Happy Birthday mister Ungerer


Pour ses 80 ans, éditeurs et collectionneurs ont tenu à fêter le parcours subversif et riche
(entre 30 000 et 40 000 dessins) de l’illustrateur culte Tomi Ungerer. Mais connaissez-vous sa vie ?

Que de conversations passionnantes dans ce livre avec Tomi Ungerer.

Après une enfance bâclée dans une Alsace nazie, un bac raté, une entrée aux beaux-arts de Paris loupée, Tomi Ungerer tourne le dos à la France. A 25 ans, il débarque dans le port de Brooklyn avec 60 dollars en poche, une cantine pleine de croquis et un enthousiasme révolutionnaire. Rien n’échappe à son œil inquisiteur, il voit en New York « un silo à inspiration ». Son célèbre slogan « Expect the Unexpected » (« Attendez-vous à l’inattendu ») fait le tour de la planète. Pour « Esquire », Tomi ose montrer l’Oncle Sam portant Marianne par les seins, l’Ambassade de France crie au mauvais goût, le « Harper’s », le « New York Times »… crient au génie. En pleine mobilisation pour les droits civiques et contre la guerre du Vietnam, ses posters satiriques deviennent le média le plus militant de la contre-culture. Le Frenchie acquiert vite une notoriété internationale. Stanley Kubrick lui propose de réaliser l’affiche de son film « Dr Folamour », un éditeur lui commande son premier livre pour enfants, « Les Mellops font de l’avion ». Succès immédiat qui annonce un chef-d’œuvre, « Les Trois Brigands ». Où pour la première fois, Ungerer confère aux personnages les plus controversés dans la littérature jeunesse le statut de héros, transformant ainsi de redoutables truands en bienfaiteurs de l’humanité. C’est ce talent provocateur au grand cœur qui accroche toujours autant l’esprit subversif des jeunes… et des adultes.

Sandrine Mariette

« Un point c’est tout », entretiens avec Stephan Muller (Bayard, 187 p.) « Tomi Ungerer et ses maîtres. Inspirations et dialogues », au musée Tomi Ungerer, à Strasbourg. Jusqu’au 19 février 2012. Le catalogue de l’expo est magnifique. « Tomi Ungerer : graphic art », de Thérèse Willer (Editions de Rocher, 480 p.).« Ogres, brigands et compagnie », de Tomi Ungerer (L’2cole des Loisirs, 151 p.).

One Reply

  1. Merci pour ces infos c’est tres interressant


Leave a Reply